8 avril 2015 Le Clos bellevue 2014 mis en bouteilles

logo site yerres-001

 

 

Le Clos Bellevue 2014 mis en bouteilles (Article de la Ville)

Après l’avoir plantée en 2011, vendangée en 2014, la vigne entretenue avec passion par l’association La Grappe Yerroise n’en est qu’à ses débuts, mais s’annonce pleine de promesses. En effet, une première cuvée s’annonce!

grappeyerroisebouteilles90 litres de vin ont ainsi été produits pour cette première cuvée du Clos Bellevue. Le 8 avril dernier avait lieu la mise en bouteille. « Nous avons choisi des bouteilles de 50c l, explique Michel Privat, président de l’association. Dans le Bordelais, on les appelle les ‘’Demoiselles’’. Mais ici, elles n’ont pas de nom. » L’association espère produire 150 à 160 bouteilles.
Dans les anciens ateliers municipaux, on s’active. Les bénévoles s’emploient à différentes tâches : la mise en bouteille proprement dite, le bouchonnage, la mise en place des capsules, leur sertissage (au moyen d’un sèche-cheveux) puis le collage de l’étiquette.
Certains bénévoles, Michel Privat en tête, procèdent à une dégustation. Le verdict se veut sans complaisance. « Notre vin artisanal manque de soufre, ce qui donne un goût d’oxydation désagréable en bouche. Mais nous avons désormais les outils pour remédier à ce problème. Et puis c’est une vigne jeune, qui manque de maturité. Le vin ne peut que s’améliorer ! ».

Il faut 6 à 7 années d’existence pour qu’une vigne puisse répondre aux attentes. « Nous avons donc encore 3 – 4 ans pour affiner notre technique ! »
Au regard, rien à redire. « Le vin est bien, clair, jaune pâle, la couleur du Chardonnay dont il est issu. »
Ce vin artisanal – dit aussi “culturel” – n’est pas commercialisable. Les bouteilles produites seront donc distribuées aux adhérents ainsi qu’aux 400 parrains de la vigne. Patience, car à ce rythme, « il nous faudra 3 – 4 ans pour satisfaire tout le monde ».

Laisser un commentaire