27 septembre 2014 Premier Chapitre de La Grappe Yerroise

Samedi 27 septembre, le parvis du CEC d’Yerres s’anime dès 9 heures. La confrérie de la Grappe Yerroise va ouvrir son premier chapitre et il faut achever la décoration du barnum (et non pas du bar homme) et égayer avec des fleurs le pourtour des 40 bancs mis à disposition par la mairie. Les bonnes volontés s’activent.
Malgré les vendanges, plus d’une dizaine de confréries ont su répondre à l’invitation :

– Compagnons d’Irminon de Combs-la-Ville,

– Compagnons du Clos de Bréon à Coubron,

– Confrérie du Clos des Collines de Gagny,

– Confrérie du Petit Vin Blanc de Nogent,

– Les amis de Marolles-en-Brie,

– Commanderie du Clos de Montmartre,

– Confrérie de la Féronne Haute de Rosny-sous-Bois,

– Confrérie Saint Vincent de Sens,

– Confrérie des Côteaux de Sucy-en-Brie,

– Commanderie des Chevaliers de Saint Grégoire à Solers,

– Compagnie du Sarto de Chambéry

– Conseil des Echansons de France,

– COCORICO (comité de coordination des confréries d’IDF),

– F.I.C.B. (fédération internationale des confréries bachiques).

Les délégations arrivent au fur et à mesure et se mettent en habit autour d’une collation.

La police municipale bloque la circulation et le défilé s’ébranle à l’heure dite : 10 heures.

En tête se placent la bannière et les dignitaires de la confrérie de la Grappe Yerroise puis les Grands Grappistes (les vignerons), des grappistes en écharpe caractéristique s’y joignent. Tout ce beau monde étrenne sa tenue en public.

1er chapitreLGYLes costumes des onze dignitaires sont la création originale d’une dignitaire styliste aidée dans la fabrication par des “petites mains” prouvant que l’on peut passer du sécateur au ciseau. Ce costume est surnommé le “vendangélina”. Les tabliers des Grands Grappistes sont du même tonneau. Quant aux médailles puisque solennel y a, c’est notre Grand Grappiste artiste-graveur qui les a imaginées.

Derrière la confrérie organisatrice viennent se placer les confréries amies et voilà une centaine de participants en habits qui se dirigent vers la Mairie. Les Petits Tambours des Poulbots de Montmartre, en léger retard ayant oublié de desserrer le frein à tambour, rejoignent la procession, se placent en tête et donne le rythme… tambours battants.

A 10 h 30 sur le balcon de la Mairie, le Grand Maître, Michel Privat remet solennellement au Député-Maire d’Yerres, Nicolas Dupont-Aignan, l’acte fondateur de la confrérie daté du 8 février 2014 puis la médaille de la confrérie en remerciement de son implication active dans la renaissance de la vigne à Yerres. L’édile fait une courte allocution rappelant la petite histoire de la destination du terrain et, pour honorer les visiteurs et la confrérie, se mêle au cortège repartant vers le CEC qui est rallié à 11 heures.

Les dignitaires de la Grappe Yerroise prennent place sur l’estrade pendant que la chorale “maison” entame l’hymne de la confrérie.

Tout est maintenant en ordre pour le rite chapitral que va mener le Grand Maître d’un cep ferme. La bienvenue est souhaitée à tous, 250 à 300 personnes se tiennent sur le parvis (selon les organisateurs!).

Après présentation des confréries il est déclaré ce premier chapitre ouvert.

Les valeurs de la confrérie sont rappelées et le Grand Maître laisse naturellement la parole au Député-Maire d’Yerres qui exprime sa satisfaction à voir la vitalité des associations et félicite la Grappe Yerroise pour le travail accompli qui met encore plus en valeur l’art de vivre dans la cité.

Le Grand Maître peut alors faire procéder aux intronisations décidées par le conseil chapitral.

Commence le cérémonial. Entre en jeu le Grand Chambellan (Frédéric Huslaing) qui appelle les impétrants et les confie au Grand Chancelier (Michel Mella) qui a pris le parti de déclamer leur parcours en le revisitant. Le Grand Chambellan leur fait ensuite prêter serment et subir la “difficile” épreuve de la coupe. Le Grand Intendant (Michel Berrier) présente alors le breuvage (la cuvée locale Saint Michel, Clos de Bellevue 2013). Les impétrants boivent dans la coupe avec modération mais quand même sans en laisser une goutte ! Muni de son sceptre, un cep vernis, le Grand Maître procède maintenant à l’adoubement. Après l’accolade, la médaille de la confrérie est remise ainsi que le diplôme. Une signature sur le livre d’or et un nouvel ambassadeur de la confrérie est né. Les intronisations ayant été menées par groupe de cinq, on peut considérer que ce cinq à cep est très réussi.

A l’occasion de cette première, une quinzaine de personnes sont cooptées, des confrères mais aussi deux édiles. En effet il était naturel de récompenser Nicole Lamoth et Véronique Thyébault qui ont soutenu le projet de la vigne et sa concrétisation. Pour les confréries, un membre au moins de chacune a été intronisé hormis la savoyarde pour une cause technique indépendante de notre volonté. Ce n’est que partie remise, ils ne sont évidemment pas sur Savoie de garage.

Le Grand Maître clôture alors le premier chapitre de la confrérie de la Grappe Yerroise en remerciant les participants et donne rendez-vous pour l’année prochaine tout en invitant, ceux qui ont réservé, à se rendre dans la salle du banquet où 190 couverts sont réservés.

“L’Art de la marmite” attend les convives d’une fourchette ferme qui justifiera amplement sa note pendant que les chanteurs commencent à pousser la leur, de note. Une loterie et une séance de remerciements plus tard, la journée se termine à 18 heures.

Belle réussite pour ce chapitre et donc personne à chapitrer !

Quelques photos des Confréries présentes

Laisser un commentaire