Saint Vincent francilienne à Yerres.

Dimanche 22 janvier s’est déroulée la Saint Vincent.

Les premières photos de Josiane:

Album photos.

Premier article paru dans le Parisien du 23 janvier:

Yerres

 

Les vignerons de Yerres trinquent à la santé de leur saint patron

>Île-de-France & Oise>Essonne>Yerres|Florian Loisy (@florianloisy sur Twitter)|22 janvier 2017, 17h30|1
Yerres, ce dimanche. (LP/F.L.) Les membres de la confrérie de la Grappe Yerroise ont fêté la Saint-Vincent, le patron des vignerons, en transportant une statue à son effigie jusqu’à l’église Saint-Honest où une messe était célébrée par l’évêque d’Evry Michel Dubost.
YerresGrappe yerroiseSaint VincentClos de BellevueMichel Berrier

Du Moyen-Âge à 2017, les traditions se perpétuent à Yerres. Ce dimanche matin, plus de 300 amoureux du vin ont bravé le froid, pour parader dans la rue et célébrer Saint-Vincent, le patron des vignerons. Un rendez-vous organisé par la Grappe Yerroise, une confrérie qui a fait renaître le passé viticole de la commune.

Voici près de six ans, ces joyeux lurons ont récupéré un terrain de 900 m² prêté par la municipalité sur les hauteurs de la commune. Ils y ont planté 500 pieds de chardonnay et 70 de pinot noir. « Depuis trois ans nous commençons à récolter nos cuvées clos de Bellevue », savoure Michel Berrier, le grand dignitaire de cette association. En 2015, près de 150 litres de vin blanc ont été mis en bouteille. « Et nous avoisinons les 300 litres pour 2016 », complète-t-il, drapé dans sa toge bleue et dorée cousue main.

Pour ce jour spécial, la Grappe Yerroise a acheminé une statue à l’effigie du protecteur des travailleurs de la vigne jusqu’à l’église Saint-Honest, où une messe en son honneur a été célébrée par Michel Dubost, l’évêque d’Evry. Les confréries d’une dizaine d’autres villes d’Ile-de-France se sont jointes à la cérémonie pour élire le meilleur vin de la région. La cuvée 2015 du clos de Bellevue n’a pas fait le poids face au lauréat, un vin blanc produit à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne). Mais qu’importe, le repas entre vignerons amateurs pour chanter et boire à la santé de Saint-Vincent a permis de vite noyer les déceptions.

 

 

 

Laisser un commentaire