Voyage en Champagne samedi 13 octobre 2018.

Ce samedi 13 octobre, de bonne heure, 3 équipages avec avec à leur bord, 13 joyeux grappistes , s’en vont vers la Champagne.

Première destination, le phare de Verzenay.

Quelques mots pour évoquer son histoire.

Installé sur le mont Rizan, ancien emplacement d’un moulin qui s’arrêta en 1859. Le phare de Verzenay fut érigé en 1909 par Joseph Goulet, fils de Modeste Goulet, fondateur des succursales Goulet-Turpin.

Ce négociant en vins de Champagne aux idées avant-gardistes, a construit le phare dans un but publicitaire. Il était éclairé la nuit. Un restaurant et une guinguette y étaient installés dans des bâtiments annexes, disparus aujourd’hui.
Les obus de la Première Guerre Mondiale ont mis fin à ce succès, laissant derrière eux un édifice dégradé et envahi par la végétation.
Puis en 1987, le phare, alors propriété d’une maison de Champagne, est racheté par la commune de Verzenay qui, déjà, pensait y créer un écomusée. Un dialogue s’établit donc avec les responsables du Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims et un dossier est étudié pour réhabiliter le site. La municipalité de Verzenay décide donc d’entreprendre cette rénovation mais c’est la Communauté de Communes Vesle – Montagne de Reims qui prendra en charge la réalisation de ce projet en 1994.
Et c’est le 3 octobre 1999 que le Musée de la Vigne ouvrit ses portes au public.

En haut du phare, après avoir gravi 101 marches,  le belvédère spécialement aménagé offre un panorama d’exception à 360°, dans une ambiance musicale pétillante. De là, nous pouvons apercevoir le moulin de Verzenay, qui ne se visite pas.

Visite du musée remarquable avec des audio guides, à travers d’un parcours muséographique.

La trouvaille de Monsieur Joseph Goulet, pour faire la promotion de son champagne : « Un phare au milieu d’une mer de vignes et entouré d’O ! » 

A 12h, direction Cormicy, pour la fête des vendanges. D’abord déjeuner avec un menu de spécialités champenoises et dégustation de champagnes des vignerons locaux.

L’après-midi, nous déambulons dans les rues de ce charmant village au passé historique prestigieux. Nous assistons à l’arrivée de la vendange avec les vendangeuses en costume d’époque et le cérémonial pour fixer le prix de la vendange.

Foulage au pied.

Pressurage à l’ancienne tirage et dégorgement à l’ancienne.

Démonstration de la tonnellerie de Champagne-Ardenne.

Journée bien remplie et retour à Yerres vers 20h.

Michel B.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Laisser un commentaire